Programme de septembre à novembre 2018

 

 

 

 

 

 

Consulter/télécharger le programme de septembre à novembre 2018 pour lecture web.

  • Permanences : samedi 16h – 19h
  • Ciné-club : mercredi – 19h
  • Groupes de lecture : dimanche – 15h30

 

 


 

Edito :

Voilà que la rentrée et sa normalité nous ont pris, comme à chaque fois, par surprise. Les écoliers font leur cartable et vont s’asseoir sur les bancs de cette école qui les prépare à rentrer pour la vie dans la vraie vie, à leur place dans le travail, les étudiants sont dûment sélectionnés et vont découvrir la filière qu’on leur réserve, les salariés ont terminé leurs vacances et soignés leurs insomnies pour avoir l’air plus efficaces et productifs, les métros recommencent à embarquer leurs cargaisons d’êtres humains hagards le matin et épuisés le soir (ou l’inverse), les chômeurs et autres RSAstes se remettent à faire semblant de vouloir un emploi pour ne pas perdre les allocs qui ne leur ont pas permis de quitter Paris cet été, bref, c’est la rentrée, et tout est normal.

Pourtant, il paraît que quelque chose a frémi au printemps, il paraît qu’on aurait pu tout bloquer, à commencer par le bac, minimalement, et puis bien plus peut-être, et qu’on aurait pu ne pas rentrer cette fois-ci. Mais le mouvement est parti en vacances, et tout s’est arrêté, encore une fois.Alors, pour nous qui portons dans nos cœurs des monstres qui portent sans doute dans leur cœur un monde nouveau (voir le cycle sur les Kaiju), il est urgent de commencer, de recommencer, et de continuer à réfléchir, à discuter, à proposer des occasions de se retrouver d’où qu’on vienne pour lire, voir des films de gros monstres qui portent dans leur cœur un monde nouveau, pour commencer et recommencer et continuer à attaquer ce monde et à faire la révolution sans l’attendre.

En discutant de la religion et de ses liens avec la modernité (le 23/11), on propose de reposer des vieilles questions qui posent de nouveaux problèmes. Ce qui ne nous empêchera pas d’ouvrir de nouvelles questions, qui traînent dans l’air du temps, pour y retrouver de vieux problèmes, par exemple en se demandant si la féminisation (ou écriture « inclusive ») est vraiment en mesure de libérer « les femmes » ou d’inclure les exclus (le 16/11).

Pour prolonger ce qui a pu sourdre du mouvement de ce printemps, contre la sélection et la réussite aux conditions de ce monde, ce qu’elle fait à chacun et en particulier aux aires subversives, on discutera du refus de parvenir (le 12/10).

Et puis on retrouvera le fil d’une réflexion plus ancienne qu’il n’y paraît en déployant ce que peut vouloir dire cette affirmation aussi étrange qu’évidente : « il n’y a pas de catastrophe naturelle » (le 21/09).

• Dans les groupes de lectures, le dimanche à 15h30, on lira une fois sur deux des textes autour de la question de la technologie et de sa critique, l’autre fois permettra de lire des textes courts qu’on choisira sur le moment en fonction des propositions qui seront faites sur place (on peut donc venir avec les siennes).

• La plupart des mercredi soirs, on projettera des films dans le but d’en discuter et d’alimenter un souffle révolutionnaire qui en a tellement besoin. On rencontrera certains des gros monstres dont il a été question plus haut, ou d’autres créatures pas moins passionnantes. Les enfants auront aussi leur ciné-club, si ça leur dit.

• Pendant les permanences, le samedi de 16h à 19h on peut se rencontrer, parler du projet, proposer des initiatives diverses, faire part de remarques variées, se procurer des publications qu’on diffuse, en emprunter, en apporter pour la bibliothèque ou en proposer pour la diffusion…

Autant d’occasions de chercher la sortie de cette rentrée…


Dans le programme, on pourra consulter les textes pour chaque événement :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *