Rouge comme le ciel

Cristiano Bortone – 2010 – VOSTF (Italie) – 96’

dimanche 9 juin à 19h

L’histoire, inspirée d’un fait réel, se passe en Italie au début des années 70. Un enfant devient accidentellement aveugle. Il va devoir quitter l’enseignement classique pour intégrer une école spécialisée tenue par l’église catholique. Refusant de devenir l’handicapé qu’on veut qu’il devienne, et en l’occurrence d’apprendre le braille, il va découvrir, dans un élan libérateur et amoureux, un rapport au monde, aux sensations et à leur expression, singulier et subversif. Ce film magnifique dépasse la question du rapport au handicap pour parler de l’altérité inventive et révoltée de l’enfance, et au-delà, du fait que c’est dans le refus de ce à quoi on veut nous assigner et dans l’affirmation de la singularité de chaque rapport au monde que l’émancipation peut advenir, faisant toujours brèche dans cette normalité qui cherche à formater tout un chacun, y compris ceux qu’elle considère comme «anormaux».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *